Archives de catégorie : littérature

Chambre noire : portrait d’une féministe extrémiste et paradoxale

Chambre noire d’Yngvild Aspeli, Plexus Polaire, Inspiré de La Faculté des rêves de Sara Stridsberg  – A partir de 16 ans – 1 heure – Marionnettes à taille humaine – Création – Première en France

Portrait de Valérie Solanas, féministe américaine connue pour sa tentative de meurtre sur Andy Warhol

CHAMBRENOIRE_11Photo : Benoît Schupp

Avril 1988 – San Francisco . Une chambre d’hôtel. Des néons roses. Un disque tourne en boucle. Allongée sur lit un crasseux : Valérie Solanas, féministe américaine extrémiste connue pour sa tentative de meurtre sur Andy Warhol en 1968. Au chevet de cette femme-marionnette, la mort, apprêtée telle Marylin Monroe.

Ainsi commence Chambre noire, pièce créée et interprétée par la comédienne et marionnettiste norvégienne, Yngvild Aspeli et présentée pour la première fois en France à Charleville-Mézières. Pour cette nouvelle création, l’ancienne élève de l’Esnam (7e promotion), s’inspire une fois encore d’un auteur contemporain : la Suédoise, Sara Stridsberg, et de son roman La faculté des rêves.

A travers le portrait de Valérie Solanas, femme paradoxale, forte et fragile, extrême féministe et prostituée, écrivaine et chercheuse, la compagnie Plexus polaire porte un regard sur la société actuelle. Dans une mise en scène, mêlant marionnettes figuratives à taille humaine et miniatures, fourrures et paillettes, théâtre d’objet et vidéo, le récit de la vie de Valérie Solanas apparaît fragmenté. Souvenirs et personnes clefs se succèdent pour mettre à nu un être en chute libre.

Yngvild Aspeli donne vie aux sentiments les plus enfouis. Seule actrice et marionnettiste sur la scène, elle est accompagnée de la percussionniste Ane Marthe Sørlien Holen pour orchestrer ce dernier cabaret chaotique. La compagnie Plexus Polaire, est implantée depuis juillet 2015, à Nevers, en Bourgogne. Les équipes de créations mêlent différentes nationalités, notamment française et norvégienne.

Les bons plans du printemps des poètes

La poésie vous saisit-elle parfois là où vous ne l’attendez pas ? Ressentez-vous parfois les effets de cette étincelle transcendante dans votre quotidien ? Vous laissez vous aller à l’écouter ou à la lire pour provoquer cette émotion ?  

Que ce soit oui ou  non, si vous vous retrouvez sur cet article page de blog, c’est que ça doit bien vous titiller quelque part. 

Du 4 au 19 mars, si vous souhaitez partir en quête de ces moments privilégiés, plusieurs occasions vous seront données de tenter l’expérience poétique avec le Printemps des poètes. Cette opération nationale a retenu pour thème cette année : Afrique(s). 

@Nathdit les a classés pour vous : avec les enfants, à table, à la volée, en marchant (rien à voir avec un éventuel mouvement politique), au cinéma, Ovni, en jouant, en écoutant et discutant, etc…

Avec les enfants
  • Mercredi 8 mars, à l’Auberge verte, à 14 h 30 (salle d’exposition temporaire du musée Rimbaud en bord de Meuse), Ciné Poésie « Afrique(s) ». Projections et feuillets jeux pour s’amuser avec les images, les sons et les mots de la poésie. Une animation de la Pellicule ensorcelée.
  • Mercredis 8 et 15 mars, visite guidée Voyelles par l’office de tourisme pour les familles et enfants entre 10 et 15 ans. Visite ludique dont le trajet est décidé par le tirage au sort des lettres des Voyelles par les enfants. Durée : 1 heures.

Continuer la lecture de Les bons plans du printemps des poètes

Première nuit de la lecture ce samedi 14 janvier : programme carolo et sedanais

Comme 16.000 autres bibliothèques en France, la médiathèque Voyelles à Charleville et la bibliothèque George Delaw de Sedan participent à la première nuit de la lecture.  Voici leur  programme :

A la médiathèque Voyelles, une adaptation de Duras
  • 17 heures : lecture de contes pour enfants par Catherine de Mortière
  • 18 h 30 : lecture des poésies du Cercle de Création Littéraire et remise du recueil de poésie édité à cette occasion par Arch’Libris
  • 20 heures : apéro lecture
  • 20 h 45 : lecture de « La vie matérielle » de Marguerite Duras par Aurélie Hubeau, adapté pour le Festival des Marionnettes 2017
  • 21 h 30 : collectif « Poésie et Chanson » avec Jean-Claude Mahy
A la médiathèque Georges Delaw, lecture sous tente
  • 17 h – 17 h 30 : lecture d’histoires pour enfants (lecture sous la tente, lampes torches fournies)
  • 17 h 30 – 18 h 15 : présentation théâtrale par les ados de l’atelier théâtre de la MJC Calonne (Sandra Palandri)
  • 18 h 15 – 18 h 45 : rencontre avec le dessinateur Yves Kretzmeyer
  • 18 h 45 – 20 h : lectures déambulatoires par Bruce Poirier
Et aussi :  Pose de la « Première boîte à livres » de 15 h 30 à 16 h 45 place de Mohon à Charleville-Mézières dans le cadre de l’opération Charlevil’lecture.