Archives de catégorie : citoyenneté

Exceptionnel : l’île de Java s’invite place Ducale

Wayang Golek

Extrêmement rare en Europe. Wayang Facto, une troupe venue d’Indonésie, jouera sur la place Ducale durant 5 heures un Wayang Golek Purwa : un théâtre total qui bouleverse les repères classiques des spectateurs.  Si le Wayang Golek est centré autour d’un seul marionnettiste, le Dalang, qui manipule des marionnettes à tige et en bois (les wayang golek), il stimule aussi tous les sens. Même le goût.

Chef d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité

Dalang (3)Voix du Dalang, chants et musique joué sur le Gamelan par une quinzaine de musiciens, odeur des kreteks, fumées en continu sur scène ou encore le fumet des sate de chèvre ou celui des cacahuètes cuites à la vapeur au sein du petit marché, autour de la scène. Souvent joué lors des cérémonies familiales, le Wayang Golek dépasse le simple divertissement.

Des centaines de spectateurs, tous âges et sexes confondus, franchissent parfois plusieurs kilomètres sur les hauts plateaux de Java pour y assister. Ils y cherchent non seulement des enseignements et des informations politiques, économiques, religieuses et sociales, mais également une autre vie, partagée socialement. Les performances ont lieu en plein air et durent entre 7 et 9 heures, approximativement de 20 heures à 3 ou 5 heures du matin.

Autant que le récit, la performance et l’expérience esthétique et sociale totale comptent dans le Wayang Golek. C’est à cet échange, ce moment de vie intense que sont conviés les festivaliers. Le Wayang Golek sundanais fait partie du Wayang Indonésien, proclamé chef d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’Unesco en 2003.

Bonne rentrée 2017 !

gare-a-la-casse-26
D’après Gare à la casse 2012 , oeuvre de copiés collés tirés quotidiennement du journal l’Ardennais.

Respectons la tradition : meilleurs voeux aux lecteurs et lectrices de cet humble blog qui essaiera cette année encore de vous distiller quelques informations sur la vie locale que vous  n’aurez peut-être pas vues ailleurs.

D’ici là, je vous invite à parcourir la revue Kaizen de janvier 2017, dans laquelle un article est consacré à la première éolienne des enfants créée en France, dans les Ardennes, sur le territoire des Crêtes préardennaises, avec des photos de Carl Hocquart. Un extrait est à lire page 14-15 du numéro 30 mis en ligne.

Vous pouvez aussi vous pencher sur le Journal des Arts qui sortira le 6 janvier un article sur l’exposition consacrée à Charles de Gonzague au musée de l’Ardenne.

Enfin, il y a toujours quelques petites infos carolos et ardennaises à piocher dans le journal l’Avenir, concernant le festival des marionnettes, le nouveau resto belge installé à Charleville ou encore sur Le grand livre des Ardennes

Pour 2017, je vous souhaite avant toute chose de saines lectures et de bonnes nouvelles !

Le tri en question avec le directeur de Valodea

Juste avant Noël, je vous proposai de faire un point sur le tri pour lequel les consignes ont changé dans les Ardennes depuis septembre.  Tous les emballages ménagers peuvent désormais être jetés dans les sacs plastiques (du moins c’est leur couleur à Charleville-Mézières). Je vous annonçais aussi une prochaine interview du directeur de Valodea, Jérôme Castello pour apporter quelques précisions sur cette nouvelle affaire. La voici enfin. Pourquoi les Ardennnes sont-elles pilotes ? Quel coût ? Comment le tri fonctionne ? Les réponses ci-dessous.

« Nous sommes descendus à environ 12% de refus entrants, soit environ 1900 tonnes »

Continuer la lecture de Le tri en question avec le directeur de Valodea