Comment faire passer un festival de furie pour une sortie bien rangée ?

Se remplir la tête de sons, entre autres, c’est bien. S’il reste de la place, pourquoi ne pas y ajouter quelques infos de culture gé ?  En gros mêler l’utile à l’agréable et du même coup, faire croire à vos parents que ce festival du Cabaret Vert est en fait un regroupement de personnes sages. Visitez un peu les alentours du site, vous pourriez être agréablement surpris.

Après tout, Charleville est la ville de Rimbaud et ce très bon élève était loin d’être un enfant sage…

  1. Tous les sites Rimbaud sont gratuits : la Maison des Ailleurs (pour un voyage sensoriel psychédélique), l’expo d’Ernest Pignon Ernest, ceux de la poésie vécue, LA référence du street art ou encore le musée Rimbaud (en chantier).
  2. Gratuite encore, La ronde des ombres, l’exposition du marionnettiste Jean-Pierre Lescot qui a installé dans le musée de l’Ardenne une série de cuirs venant du monde entier. Un avant goût du festival mondial des théâtres de marionnettes qui se déroulera du 18 au 27 septembre et transforme littéralement la ville tous les deux ans.
  3. Une exposition en lien avec le Cabaret Vert à la Médiathèque Voyelles : des planches de  l’Essai de Nicolas Debon, qui revient sur la tentative de création d’une colonie libertaire à Aiglemont à proximité de Charleville. L’auteur sera présent pour le vernissage le jeudi 20 août à 17 heures.
  4. Fans de BD ? Un détour par la nouvelle librairie associative Plume et Bulles s’impose. On peut y feuilleter tranquillement des bouquins et même y écouter des vinyls ! Le tout en sirotant du thé ou du café.
  5. N’oubliez pas le détour par la gare carolomacérienne. Une exposition d’affiches de cinéma très originales est présentée : celle réalisée par le danseur marionnettiste Duda Paiva et le photographe tchèque Petr Kurecka. Un clin d’oeil au festival mondial des théâtres de marionnettes et un message : les marionnettes c’est pas que pour les enfants.

Pour tout ça, direction le centre de Charleville. Au passage vous pourrez admirer l’avenue d’Arches et ses vestiges art-déco, ou encore la place Ducale, joyau de la ville rêvée de Gonzague et petite soeur (beaucoup plus jolie) de la place des Vosges à Paris. Entre autres. A noter que votre effort sera récompensé puisque vous trouvez là moult brasseries et cafés où vous posez tranquillement. Entre autres.

Les musées sont ouverts de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures. Pour le musée Rimbaud, les visites ont lieu uniquement l’après-midi, elles sont accompagnées et durent environ une demi-heure. Pour les suivre il faut prendre un ticket (gratuit) dans la salle d’expo temporaire.

Trop loin ? Dans ce cas, optez pour un petit tour tout près du festival, au bout de l’avenue Saint-Julien, en direction de la place de l’Hôtel de ville :

  1. Attardez-vous autour de la basilique Notre-Dame de l’Espérance et de ses incroyables vitraux au style très contemporain. Ils sont l’oeuvre de Dürrbach, élève de Picasso.Si vous voulez en savoir plus, des visites guidées gratuites ont lieu le samedi de 14 h 30 à 16 h 30 avec l’association Mézières et aujourd’hui.
  2. Admirez aussi les remparts de Mézières la médiévale et sa tour du Roy, rénovée récemment.

Un peu de courage ? Tournez vous de l’autre côté de l’avenue (droite en sortant du festival), direction le quartier Manchester. Vous y trouverez pas mal de commerces de proximités, un lac où vous baigner et aussi une expo de street art en court de création. D’immenses peintures ont été réalisées sur des immeubles voués à la destruction. Durant les semaines à venir, une trentaine d’artistes sont attendus qui doivent prendre possession de pièces dans les immeubles et les décorer à leur façon. En octobre un vernissage se tiendra du 3 au 31 octobre.

Encore quelques mètres et vos efforts seront récompensés : le lac de la Warenne est ouvert à la baignade et surveillé tous les jours de 13 heures à 19 heures.

Vous pouvez aussi vous servir de la carte interactive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *