Chambre noire : portrait d’une féministe extrémiste et paradoxale

Chambre noire d’Yngvild Aspeli, Plexus Polaire, Inspiré de La Faculté des rêves de Sara Stridsberg  – A partir de 16 ans – 1 heure – Marionnettes à taille humaine – Création – Première en France

Portrait de Valérie Solanas, féministe américaine connue pour sa tentative de meurtre sur Andy Warhol

CHAMBRENOIRE_11Photo : Benoît Schupp

Avril 1988 – San Francisco . Une chambre d’hôtel. Des néons roses. Un disque tourne en boucle. Allongée sur lit un crasseux : Valérie Solanas, féministe américaine extrémiste connue pour sa tentative de meurtre sur Andy Warhol en 1968. Au chevet de cette femme-marionnette, la mort, apprêtée telle Marylin Monroe.

Ainsi commence Chambre noire, pièce créée et interprétée par la comédienne et marionnettiste norvégienne, Yngvild Aspeli et présentée pour la première fois en France à Charleville-Mézières. Pour cette nouvelle création, l’ancienne élève de l’Esnam (7e promotion), s’inspire une fois encore d’un auteur contemporain : la Suédoise, Sara Stridsberg, et de son roman La faculté des rêves.

A travers le portrait de Valérie Solanas, femme paradoxale, forte et fragile, extrême féministe et prostituée, écrivaine et chercheuse, la compagnie Plexus polaire porte un regard sur la société actuelle. Dans une mise en scène, mêlant marionnettes figuratives à taille humaine et miniatures, fourrures et paillettes, théâtre d’objet et vidéo, le récit de la vie de Valérie Solanas apparaît fragmenté. Souvenirs et personnes clefs se succèdent pour mettre à nu un être en chute libre.

Yngvild Aspeli donne vie aux sentiments les plus enfouis. Seule actrice et marionnettiste sur la scène, elle est accompagnée de la percussionniste Ane Marthe Sørlien Holen pour orchestrer ce dernier cabaret chaotique. La compagnie Plexus Polaire, est implantée depuis juillet 2015, à Nevers, en Bourgogne. Les équipes de créations mêlent différentes nationalités, notamment française et norvégienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *