Archives mensuelles : mars 2016

Carte postale sonore : la tour du Roy ouverte au public cet été

Cling-cling, clang… Sous les burins des ouvriers d’Ardennes patrimoine insertion (API), les stalactites de calcaires défigurant les voûtes cachées des salles d’artillerie de la tour du Roy tombent une à une. Un travail titanesque tant des années de suintement ont laissé de traces et ce sur deux étages.  Mais le jeu en vaut la chandelle : cet été, ces salles une fois sécurisées devraient être ouvertes au public.

Promenades basse et haute : deux nouvelles balades urbaines cet été et la tour du Roy ouverte au public

IMG_6573
Les ouvriers d’Ardennes patrimoine insertion travaillent sur la pierre, les joints et la remise en état des marches d’escalier…

Pour cela, depuis le printemps 2014, le chemin des douves a été entièrement rénové et les flancs de la tour arasés de leur végétation encombrante pour mettre la tour à jour. Ce qui constitue une partie de la promenade basse. La promenade haute entre la tour du Roy et le bas de l’école Notre-Dame sera entièrement réalisée cette année. Bonus prévu normalement cet été : les travaux de sécurisation prévus devraient permettre de visiter l’intérieur de la tour par petits groupes de vingt personnes.

Le must pour créer une promenade complète serait d’obtenir une autorisation pour se rendre jusqu’à la tour Mialaret située en terre militaire, ce qui permettrait de faire se rejoindre les deux circuits aux abords de la Macérienne.

L’ancien château d’eau fait aussi l’objet d’une remise en état, en particulier pour renforcer son étanchéité et protéger ainsi les salles d’artillerie. A noter, qu’un chantier d’élagage mené par API (présente aussi, entre autres, au fort des Ayvelles et à la Cassine) est également prévu aux alentours de la porte de Bourgogne, autre point fort du circuit des fortifications.

Carte postale sonore :

Ci-dessous, une vue inédite sur Mézières mais une expérience qui ne sera pas proposée avant un certain au  public, si jamais elle l’est, le lieu étant très difficile à sécuriser. En attendant voici les images.

La tour du Roy sens dessous dessus, durée 40″

 

Du 24 mars au 3 avril, un printemps pas que pour les étudiants

11174229_10152795380283663_606307265222416651_oLa ville a des étudiants et veut que ça se sache. Pour la deuxième année, le conseil de la vie étudiante organise une nouvelle semaine festive à laquelle sont conviés les 2100 étudiants de l’agglo et les habitants aussi. Si le bal d’ouverture sous le marché couvert est plutôt réservé aux étudiants, plusieurs manifestations sportives et culturelles sont ouvertes à tous du 24 mars au 3 avril. Voici notre sélection :

  • Salon japonais : samedi 26 et dimanche 27 mars, salle de Nevers, stands autour de la culture nippone, et notamment des mangas avec la présence de la Bande animée. Entrée : 3 euros les deux jours.
  • Conférence musicale : mardi 29 mars à 18 heures à l’IUT (amphi1) sur l’histoire du rock avec Marc Dubois, en partenariat avec l’AME. Gratuit.
  • Conférences : La laïcité : nouveau territoire et nouveau terroir du sacré le 30 mars à 17 h 45 par la maître de conférence de l’IUT, Anne Parizot ; Y-a-t-il un choc des civilisations ? le 31 mars à 20 heures par le philosophe Henri Pena-Ruiz.
  • Une nuit musicale au musée : mardi 29 mars à partir de 20 heures, visite avec performance musicale du trio Jazz 3. Entrée libre.
  • Flash mob (2 avril 14 h 30 place Ducale), Zumba et cardio boxe (15 h 30)
  • Art & move : festival de street art le dimanche 3 avril de 13 à 16 heures.
  • Gacolor : final en couleur le dimanche 3 avril à partir de la place Ducale, avec marche méditative de 10 à 12 heures, départ de la course Gacolor  à 16 heures, concert avec Electro Userz.

Plusieurs événement sportifs son encore programmés parmi lesquels du basket avec la participation des joueurs de l’étoile et du bubble foot avec quelques joueurs du CSSA et de l’équipe de Couvin Mariembourg (le 2 avril de 9 à 17 heures place Ducale).

Femmes en art jusqu’au 20 mars : une carte postale sonore

Le festival femmes en art organisé par free culture a été inauguré mardi soir avec le vernissage de l’exposition croisée des oeuvres de Cathy W et Camille Rozoy. Discours d’ouverture, en son et images, de la présidente de l’association Nathalie Rebollo en 1 mn 30 avec l’aide de Paule Salomon, auteur de la Sainte folie du couple : 

 

La croisée des cultures porte ce festival qui se poursuit jusqu’au 20 mars avec à son programme quelques dates à ne pas manquer. En plus de la rencontre signature avec Alain et Désiré de Frappier samedi à partir de 14 heures à la librairie Plume et bulle, on notera  :

  • la projection du film de Jérôme SOubeyrand Ceci est mon corps au centre culturel de Nouzonville le mardi 15 mars à 20 heures en présence du producteur Pierre Loup Rajot.
  • Conférence sur les femmes africaines de Were Were Liking Gnepo à l’auditoirum de la médiathèque le samedi 19 mars à 19 heures
  • Concert au Manhattan café le samedi 19 mars à 21 h 30
  • Finale le dimanche 20 mars avec Sciemment poésie, consciemment femme à partir de 17 heures à la médiathèque Voyelles.