Deux ou trois trucs rigolos

L’originalité est évidemment de mise lors d’un festival tel que celui des théâtres de la marionnette qui en soi est unique. Et les propositions artistiques y ajoutent parfois un grain de folie supplémentaire. Voici quelques idées sympas voire très alléchantes.

  1. Un festival chez l’habitant. Les deux dimanches, le festival se déroulera ainsi en partie chez l’habitant. Deux parcours seront mis en place dans les quartiers de Mohon et Montcy-Saint-Pierre, où le spectacle itinérant passera de maison en lieux atypiques, ici une maison de maître, là les bains douches, etc.  Hâte de voir ça !

    IMG_1258
    Anne Françoise Cabanis, directrice du festival des théâtres de marionnette, au côté du député Christophe Léonard.
  2. Un exposition d’affiches de cinéma détournée. Avec à  la place d’une comédienne, aussi sexy par exemple qu’Uma Thurman dans Pulp fiction,  la Diva Porshia, une marionnette qui pose de façon aussi suggestive. L’idée et la réalisation sont de Duda Paiva (décidément on aime son humour, sa légèreté et son implication) et du photographe Petr Kurecka, connu pour ses photos de mode dans Vogue, Elle, Joy et ses calendriers pour de grandes causes humanitaires. Devinez. Vous pourrez rire et réfléchir à la reconnaissance des arts de la marionnette en 2016 en tournant les pages de votre calendrier.
  3. Le billet suspendu. On connaissait le café suspendu, un café payé d’avance par un inconnu pour un inconnu dans le besoin. Voici venu le billet pour un spectacle de marionnette du In, payé à l’avance par un inconnu pour un inconnu dans le besoin.
A lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *